Blog Allain Jules
Blog article published by Allain Jules
November 13, 2009 
http://allainjules.wordpress.com
Paris, France
map     website  

original link in french
Google translation in english

 
Albert Benichou: champion of peace.
(Google translation)

Albert Benichou, as its name suggests, is a Jew. Proud, proud, especially just in his words and his righteousness, is a textbook case today, in the cruel world in which we live. The musician who made a splash in the United States in the region the most difficult malleable, the show business in California is right in his boots, and advocates peace between Palestinians and Israelis, based on youth.

The man with a big heart, with his little guitar strap, enchants. He defines himself as a traditionalist Jew, whereas it is "almost Orthodox". So a bit provocative. Champion of peace, Albert Benichou, with its bossa nova will he take advice? We have no doubt. Her song "Standing Small" is taught in all Israeli and Palestinian schools. He suggests, with his smooth voice and oddly sympathetic, to end the exhausting quarrels. Inshallah!

At the time, Venezuelan President Hugo Chavez, says the fighting stubbornly Carlos (sic) in its past struggle for Palestine, when some madmen do not speak of peace, when the Israeli Government mocks Barack Obama while undermining any peace process, following the launch of construction of 900 new homes in East Jerusalem to Gilot, when the Palestinian Authority, rightly, refuses to negotiate again with Israel, a man Albert Benichou, him dying on screen.

Casually, that "little" French, which he does not we're rehashing the ears with national identity and tuti quanti shines in the United States. Yet, nobody notices. Why exactly? Simply because sensationalism and provocation have become our societal paradigms. Make a scandal, insult, fake, rape, and the buzz is assured, not only on the Internet.

"The musician who made a splash in the United States ..."

You are a Jew Allain, too likely since my name is Tuat. Can you confirm that this guy really wants peace in Palestine? There is always a way to make money by using the same hypocrisy. The musician who made a splash in the United States without a voice and sings like a saucepan.

I do not trust these people. For their struggle is often a failure. The day I heard he offered money for Palestinian children, I begin to believe in him.

The rich Arabs are also pro-Palestinian ... Blablabla. Another Dieudonne. Help me pay my trial ... Dieudo Foundation 2009.

Touat Montreal November 23, 2009 at 2 @ Tuat

This gentleman is a good guy.

When does an article on the Arabization and radicalization of Kabylia!? Allain eh?

 I love you anyway ...

Tuat Montreal November 23, 2009 at 2

Hey Twat, I'm just about to investigate the mutation in Kabylia. So soon. Tchuss!

Allain Jules November 23, 2009 at 7  Gentillet A little song that I would urge everyone to take it as it wants, but I take it seriously, apart that which was composed and the interpreter and I am not obliged to know.

As a hobby I make songs like this and I know people who listen to you they are so in the harsh reality of intolerance, performance, competition, the "Merquat" (that is me) instruments of mass destruction and forced impotence, which is always taken as a "naive".

The "naive" is a creation of impotence and démisssion the other, just like those "rich Arab" speaks of our "friend" Tuat (hoping it allows me that I designate as "friends" through the magic of the concatenation of link "the friend of a friend AJM.

But it is known, the "naive" are most often forgotten in the future triumph of what they do in the sneers of others. This chansonette, like the text on the melody, it is a matter of "taste and color.
Albert Benichou: chantre de la paix.

Albert Bénichou, comme son nom l’indique, est un juif. Fier, altier et surtout juste dans son propos et sa droiture, est un cas d’école  aujourd’hui, dans le monde cruel dans lequel nous vivons. Ce musicien qui fait un tabac aux États-Unis, dans la contrée la plus difficilement malléable, celle du show business en Californie, est droit dans ses bottes, et prône la paix entre Palestiniens et Israéliens, en s’appuyant sur la jeunesse.

Cet homme au grand cœur, avec sa petite guitare en bandoulière, enchante. Il se définit comme un  juif traditionaliste, considérant qu’il est « presque orthodoxe ». Un tantinet provocateur donc. Chantre de la paix, Albert Bénichou, avec sa bossa nova va-t-il faire des émules ? Nous n’en doutons pas. Sa chanson « Debout petits », est à enseigner dans toutes les écoles palestiniennes et israéliennes. Il y suggère, avec sa voix suave et drôlement sympathique,  d’en finir avec ces épuisantes querelles. Inch Allah !

Au moment où, le président vénézuélien, Hugo Chavez, soutient mordicus le combattant Carlos (sic) dans son combat passé pour la Palestine, au moment où certains fous furieux ne parlent pas de paix, au moment où, le Gouvernement israélien se moque de Barack Obama tout en minant un éventuel processus de paix, suite au  lancement de la construction de 900 nouveaux logements à Jérusalem-Est à Gilot, au moment où l’Autorité palestinienne -à juste titre-, refuse de négocier à nouveau avec Israël, un homme, Albert Bénichou, lui, crêve l’écran.

Mine de rien, ce “petit” Français qui, lui, ne nous rabâche pas les oreilles avec l’identité nationale et tuti quanti, brille aux États-Unis. Et pourtant, personne n’en parle. Pourquoi au juste ? Simplement parce que le sensationnalisme et la provocation sont devenus nos paradigmes sociétaux. Faites un scandale, insultez, truquez, violez et, c’est le buzz assuré, pas seulement sur Internet.

”Ce musicien qui fait un tabac aux États-Unis…”

Tu es juif Allain, moi aussi probablement puisque mon nom est Touat. Peux-tu me confirmer que ce mec veut vraiment la paix en Palestine? Il y a toujours un moyen de faire de l’argent même en usant de l’hypocrisie. Ce musicien qui fait un tabac aux États-Unis sans voix et qui chante comme une casserole.

Moi je me méfie de ces gens là. Car, leur combat est souvent un échec. Le jour où je vais entendre qu’il offre de l’argent pour les enfants palestiniens, je commencerai à croire en lui.

Les riches arabes aussi sont pro palestiniens … Blablabla. Un autre Dieudonné. Aidez-moi à payer mes procès … Fondation Dieudo 2009.

Touat de Montréal
23 novembre 2009 at 2

@Touat,

Ce monsieur est un mec bien.

Quand est-ce qu’un article sur l’arabisation et la radicalisation de la Kabylie !? hein Allain?

Je t’aime quand même

Touat de Montréal
23 novembre 2009 at 2

Tiens Touat,

Je suis justement entrain d’enquêter sur la mutation en Kabylie. Bientôt donc.

Tchuss !

Allain Jules 23 novembre 2009 at 7

Une petite chanson gentillette à laquelle j’inviterai tout un chacun de la prendre comme il veut, mais moi je la prends au sérieux, abstraction faite à celui qui l’a composée et l’interprète et dont je ne suis pas obligé de connaïtre.

Comme hobby je fais de chansons de ce genre et je sais que les gens qui vous écoutent ils sont tellement dans la réalité dure de l’intolérance, de la performance, de la concurrence , de la “merquatance” (c’est de moi) des instruments de destruction massive et forcément de l’impuissance, qu’on est toujours pris pour un “naïf”.

Le “naif” est une création de l’impuissance et de la démisssion de l’autre, exactement comme ces “riches arabes” dont parle notre “ami” Touat (en espérant qu’il me permet que je le désigne comme “ami”, par la magie de l’enchainement de lien de “l’ami d’un ami AJM”.

Mais, c’est connu, les “naïfs” sont le plus souvent les futurs oubliés de la triomphe de ce qu’ils font dans les ricanements des autres.

De cette chansonette, j’aime le texte, quant à la mélodie, c’est une affaire de “goût et de couleur”.